Le 10 mai dernier, nous avons assisté à une conférence sur l'apport des neuro-sciences dans les apprentissages avec Céline ALVAREZ, à l'université de PERPIGNAN.

Ce sont les expériences quotidiennes qui vont aider l'enfant à :

- développer son autonomie

- développer ses fonctions exécutives

Voici des extraits du site les lois naturelles de l'enfant" de Céline ALVAREZ

"Lorsqu’il fait seul, l'enfant exerce et développe ses fonctions exécutives : il garde en mémoire les différentes étapes et les organise pour atteindre un objectif ; il contrôle ses gestes ou les émotions inappropriées, et apprend à rester flexible, c'est à dire, à revoir sa stratégie en cas d’erreur."

 

Le rôle de l'enseignant est de proposer aux enfants des activités qu'ils pourront choisir de manière autonome et qui répondent à ses critères. 

Dans l'espace kinesthésique de la classe, j'ai placé 2 étagères proposant des plateaux d'activités (vie sensorielle et vis pratique). Les enfants les utilisent librement, une fois que la présentation de l'activité a été faite, individuellement.

IMG_0294 copie

 

IMG_0295 copie

IMG_0449

 

IMG_0450

"Nous avons besoin de trois compétences dites exécutives : il nous faut une bonne mémoire de travail, qui nous permette de garder en mémoire des informations et de les organiser ; un bon contrôle inhibiteur, qui nous permette d’inhiber les distractions pour rester concentré, de contrôler nos impulsions, nos émotions, ou les gestes inappropriés ; et enfin, nous avons besoin de flexibilité cognitive, pour être créatif et ajuster nos stratégies en cas d'erreurs." (Céline ALVAREZ)

 

Les enfants adorent ces activités qui ne sont pas imposées et qui leur donnent le sentiment de savoir faire seul. Rien de plus important pour eux que de savoir faire seul! C'est comme cela qu'ils grandissent.

 

Une autre partie de la classe proposent des activités autonomes axées sur les mathématiques et la lecture, plutôt destinées aux moyens.. mais pas forcément.