Mardi, JULIE est revenue dans la classe pour une nouvelle expérience scientifique  très intéressante pour les enfants.

L'objectif est double:

- Mettre en évidence les microbes qui sont sur nos doigts

- Comprendre pourquoi il est nécessaire de se laver les mains 

Situation de départ: Quand maman ou papa te dit "Lave tes mains avant de passer à table, elles sont pleines de microbes!" C'est vrai ou c'est faux?

Les moyens savent déjà qu'il y a des microbes sur les mains. Mais on ne les voit pas.

Julie explique que les microbes sont de petites "bêtes" qu'on ne peut pas voir à l'oeil nu. On peut en voir certains avec un microscope. (Elle montre l'image de l'appareil aux enfants).

Les microbes sont partout: dans l'eau,  l'air, le sol, les fruits, les fleurs et même sur nous!

Mais pas d'affolement, ils ne sont pas dangereux!

Certains sont même très utiles pour fabriquer des aliments (le pain, le vin, le vinaigre, les fromages, le yaourt...) ou des médicaments (vaccin, antibiotiques.)

JULIE propose donc aux enfants de faire une expérience qui permettra de multiplier les microbes pour que l'on puisse les voir. De la même façon qu'il est difficile de voir UN grain de sable mais facile d'en voir BEAUCOUP, on va chercher à faire un gros tas de microbes pour pouvoir les voir à l'oeil nu.

La maman de BAPTISTE a apporté des boîtes de pétri contenant une gel dont les microbes raffolent (sucre et graisse sont leurs alimentations préférées). Et quand les microbes se trouvent dans un endroit bien accueillant, avec beaucoup de nourriture, ils se multiplient:

- en 1h, un microbe en forme 4

- en une semaine, on observe une tâche contenant plusieurs milliards de microbes!

 

Les enfants sont répartis en 3 groupes:

- le groupe des enfants aux mains sales (ou plutôt non lavées)

- le groupe des enfants aux mains rincées à l'eau claire

- le groupe des enfants aux mains lavées au savon

Aidés de JULIE, les enfants posent délicatement l'empreinte de leurs doigts sur le gel (un boîte pour 2 enfants) puis nous remettons le couvercle et scotchons le tout pour que les petites mains curieuses ne viennent plus toucher.

Nous allons observer ces boîtes pendant 5 jours pour voir si des microbes apparaissent, et dans quelle boîte ils se multiplient le mieux...

Quelques explications en images:

DSC08751

DSC08753

LISA, EMMA et MAELYS rincent leurs mains à l'eau claire.

DSC08755

JULIEN, LISA G., ALEXIANE et ALICE savonnent leurs mains durant 2 minutes.

DSC08757

 YUNA, BENOÎT, MENZO, THEO, BAPTISTE, ENZO font parti du groupe qui ne s'est pas lavé les mains.

JULIE applique délicatement les doigts de chacun sur le gel.

DSC08758

Pendant que les enfants aux mains savonnées tentent de ne rien toucher, pour ne pas re-salir leurs mains... Pas facile hein Julien!

DSC08760

DSC08761

DSC08762

Ensuite, JULIE montre aux enfants des images de microbes aux formes toutes différentes.

DSC08778

Il y  a des "méchants" et des "gentils" microbes.

Les méchants apportent les maladies comme la grippe par exemple.

Et les gentils sont utiles pour  faire les vaccins ou du pain (levure) des yaourts, du fromage...

DSC08763

DSC08777

 

DSC08780

Les boîtes de pétri sont rangées sur des plateaux, dans l'espace de la classe dédié aux sciences. Des gommettes de couleurs permettront de les replacer au bon endroit si des enfants venaient à les mélanger... on n'est jamais trop prudents!!!

DSC08781

Les petits, en se levant de la sieste, sont aussi très intéressés par ces boîtes. CHLOE a pris la loupe pour voir de plus près.

DSC08767

Résultats de l'expérience dans 5 jours...

Merci JULIE! Ta séance a été très enrichissante (malgré l'agitation des enfants!). Maintenant, il n'y a plus qu'à attendre... 

DSC08825

 Au 2ième jour, nous voyons déjà apparaître des tâches dans une des boîtes de pétri. Celle des mains sales.

DSC08979

 J'ai pris en photo le jour 4 mais, comme je n'avais que mon téléphone, la qualité est médiocre et je ne parviens pas à la transférer sur l'ordi. Dommage! C'est quand même plein de moisissures... Désolée Julie...

 

DSC08989

La conclusion n'est pas aussi évidente qu'on l'aurait souhaitée.

Malgré les mains savonnées, les microbes se sont multipliés.

Il aurait été intéressant de faire une 4ième expérience avec un lavage des mains au gel hydroalcoolique. 

On aurait ainsi pu voir que les microbes ne se développent pas avec les mains totalement désinfectées. C'est d'ailleurs ce qu'utilisent les médecins avant tous soins chirurgicaux.

Les expériences en classe ne marchent pas toujours comme on le souhaite.

Mais les enfants ont quand même étaient sensibilisés au fait qu'il est indispensable de se laver souvent les mains car, même si on ne les voit pas, les microbes sont toujours là! La preuve!

Pour garder en mémoire cette expérience, les enfants vont dessiner les résultats sur la fiche suivante:

 

Capture d’écran 2015-03-30 à 21

La vue des moisissures en a impressionné plus d'un! Je pense que les mains vont être lavées plus souvent!!! Enfin, j'espère...

Nous faisons aujourd'hui une nouvelle expérience: la maîtresse a lavé ses mains au savon, puis avec le gel hydroalcoolique et enfin à la javel... Si des microbes se forment à nouveau, ce ne sera pas faute d'avoir les mains bien propres...

DSC09002  DSC09019  

DSC09020  CIMG2569

Après 6 jours, aucune moisissure ne s'est formée. L'expérience a réussi, même en champs non stéril.