30.09.13

Les moyens en activités autonomes

L'après-midi, tandis qu'un groupe travaille avec la maîtresse, le second groupe peut librement choisir son activité.

DSC08051

manip pinces

EVAN a pris un tiroir d'activité qui aborde l'apprentissage de la numération avec des pinces à linge.

 Il s'est installé sur un tapis, à distance des autres camarades pour ne pas être gêné.

IMG_2069

LILOU a choisit de manipuler l'eau avec des pipettes (motricité fine). Une activité que les enfants affectionnent particulièrement.

meuble manip

Voici un des meubles des activités de manipulation autonomes de type M. MONTESSORI

Ces pots se remplissent au fur et à mesure de matériel de manipulation que les enfants peuvent utiliser librement.

DSC08049

Léo utilise une pince pour placer une boule dans chaque case (Motricité fine et mathématique: notion de distribution)

DSC08035

DSC08034

SULLIVAN visse et dévisse (motricité fine).

 Il doit associer la couleur du bouchon avec la couleur du pot. (mathématique)

DSC08048

DSC08047

              ELEA place le nombre de pinces demandé sur le disque. (numération)

DSC08037

 

DSC08042

LILOU s'amuse à transvaser des graines d'un récipient à un autre, en utilisant des cuillères de tailles différentes (mathématiques: notion de quantité et de conservation des grandeurs) 

DSC08039

 

DSC08050

        THEO joue avec des aimants (découverte du monde)

DSC08038

ETHAN construit des escaliers de légos en respectant l'ordre des quantités (1 2 3 4)

DSC08043

 

DSC08040

MATEO exerce sa motricité fine avec de la pâte à modeler.

 

DSC08046

ZOE remplit des bacs à glaçons avec une pipette . La pression des doigts exercée est un geste de motricité fine qu'elle retrouvera en tenant son crayon.

DSC08045

 

DSC08052

DSC08053

 

DSC08055

DSC08054

Tandis que les enfants manipulent dans le calme, d'autres sont encore endormis.

En début d'année, certains moyens éprouvent le besoin de s'assoupir. Ils rejoindront les activités à leur réveil, et à leur rythme.

Posté par Vivivivivi à - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Les moyens en activités autonomes

    Bonjour,
    je suis très intéressée par ce type d'ateliers, mais j'ai 30 enfants dans ma classe de moyenne section. Est-il possible de les mettre en place quand même ? et surtout j'aimerais savoir comment vous les installez ? de quelle manière ils arrivent à comprendre qu'un seul enfant peut faire l'atelier ? Est-ce qu'on donne la consigne au coin regroupement ? Mes questions peuvent sembler un peu bêtes mais bon je me lance quand même.

    Posté par mary94, 29.09.14 à 09:22 | | Répondre
    • Bonsoir,

      Je pense qu'avec 30 élèves, il vaut mieux n'en mettre qu'une moitié, ou une dizaine en ateliers autonomes.
      En début d'année, je présente 3 ateliers en regroupement en expliquant les consignes.
      A chaque fois je réexplique le fonctionnement: on prend le tiroir ou le pot de son choix, on s'installe par terre ou sur une table, on manipule seul et ensuite on range son matériel comme l'indique la photo.
      Si je vois un enfant s'asseoir à côté d'un autre, je lui rappelle la consigne. On ne doit pas être trop près les uns des autres pour pouvoir apprendre sans être dérangé....J'avoue qu'en début d'année, il faut souvent rappeler les règles.
      Ces ateliers sont aussi un bon moyen de canaliser les plus agités, notamment le coin eau et pipettes, le tiroir de transvasement de lentilles, le vissage/dévissage des petites bouteilles... Les petites mains sont très occupées!
      Je te souhaite beaucoup de courage avec tes 30 élèves... C'est beaucoup trop pour une classe!

      Posté par Vivivivivi, 29.09.14 à 20:55 | | Répondre
  • Merci beaucoup pour tes précieux conseils et pour cette magnifique page. Quand on voit les photos de ta classe ça donne envie d'en faire autant. En effet trente élèves c'est beaucoup trop, d'autant que mon Atsem n'est présente qu'à mi-temps et encore pas du tout en ce moment . Je vais tenter d'introduire deux ou trois ateliers autonomes tout doucement en suivant bien tes conseils.

    Posté par mary94, 29.09.14 à 21:19 | | Répondre
  • J'ai commencé à introduire les ateliers autonomes Montessori, mais j'ai vraiment du mal à gérer le fait qu'ils "oublient" de ranger ou cherchent à se mettre à plusieurs. Je répète sans cesse les règles en espérant que ça viendra. Pour le moment ils vont vers ces ateliers soit quand ils ont fini leur travail soit s'ils n'ont pas un atelier spécifique. Par contre ils adorent ! Ma plus grande difficulté justement c'est la gestion des ateliers, ils sont toujours trop courts ou trop durs et nécessitent ma présence, du coup je trouve qu'il y a du bruit et j'ai du mal à mener mon atelier dirigé. As-tu des conseils à me donner ? En plus ma classe est très grande mais il n'y a pas vraiment de coins "isolés".

    Posté par mary94, 11.10.14 à 09:50 | | Répondre
  • Si certains ateliers sont en autonomie, prévois des activités plus longues comme du découpage/collage ( ex en découverte de l'écrit:reconstituer des mots...) . Si ces ateliers de lecture ne sont pas sur fiche mais en manipulation, prévois pour chaque enfant un brevet de réussite que tu valideras d'un tampon de la date du jour. Cela les motive à aller au bout de l'activité, tout en restant en autonomie.
    Je faisais le carnet de réussite uniquement pour les puzzles l'an dernier et comme cela marchait très bien, j'ai étendu le système à tous les domaines d'activités.
    Exemple: sur le brevet de réussite des abaques, il y a 3 activités à faire (tri par couleurs, par formes et algorithmes) Du coup quand l'enfant a fini un tri, il peut faire le suivant... Comme je ne suis pas disponible pour mettre le tampon de la date, l'enfant met un petit trait vertical au crayon à papier sous l'activité réalisé. On tamponne ensemble ensuite. Je suis donc en train de fabriquer beaucoup de brevets pour que les enfants puissent travailler en autonomie.Même à la pâte à modeler, je leur donne des brevets pour qu'ils aient un but à atteindre. Cela les motive et du même coup ils sont plus calmes.
    Pour les ateliers Montessori, les activités sont souvent moins longues donc ils doivent comprendre qu'il faut ranger pour aller en chercher une autre. A force de répéter, cela va venir.
    Je ne sais pas quelle classe tu as, mais tu peux mettre en place un tutorat pour le rangement...ou un responsable du jour qui est chargé de rappeler à celui qui a oublié de remettre l'activité en place.
    Pour le bruit, je te rassure: on trouve tous qu'il y a trop de bruit car les effectifs sont élevés. Tu peux fabriquer des bonhommes chut (voir article à ce sujet), mettre des balles de tennis au pieds des chaises, acheter le mesureur de bruit (chez Nathan je crois)...mais si tu as des agités, tu peux difficilement avoir le calme.
    Ne mets pas trop d'enfants à chaque table si tu le peux (ta classe est grande, tu as de la chance). Pour éviter d'avoir à crier, déplace-toi vers l'enfant qui fait trop de bruit, met-toi à sa hauteur et explique lui que son bruit gêne toute la classe. Isole-le un peu avec son activité s'il recommence. Plus l'enseignante parle fort, plus le niveau sonore de la classe monte. Alors quand le bruit est trop important, utilise un signal (instrument de musique) pour arrêtez tous et pouvoir leur expliquer dans le calme que vous ne pouvez pas travailler dans le bruit.... je sais, ce n'est pas facile!
    .
    Dis toi que chaque année est différente et qu'avec l'expérience, tu vas réussir à trouver tes marques. il ne faut pas être trop exigente au départ... Bon courage...

    Posté par Vivivivivi, 11.10.14 à 15:50 | | Répondre
    • Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre aussi longuement. En effet il faut que je trouve des ateliers un peu plus longs, mais j'ai toujours peur de trop en demander ou de les laisser avec les ciseaux et qu'ils se blessent. Quand tu fais un atelier pâte à modeler quel genre de consigne tu leur donnes ? à quoi ressemble les brevets de réussite ?
      J'ai une classe de moyenne section pure et pas le "droit" de les laisser se reposer, ce qui est aberrant ! L'inspection ne veut pas qu'on le fasse ce qui va à l'encontre du rythme de l'enfant, d'autre part je serai inspectée cette année (ce sera ma deuxième inspection), je dois donc me conformer à cette exigence que je trouve stupide
      J'ai toujours du mal à savoir si le bruit est normal ou trop important, je sais qu'on ne peut pas demander à des enfants si jeunes d'être totalement silencieux. En plus l'absence d'Atsem depuis maintenant trois semaines ne m'aide pas. Il y a aussi quelques enfants à problèmes, on ne peut pas dire qu'ils fassent de grosses bêtises mais ils ont du mal à être autonomes, à se mettre au travail (un enfant aurait besoin d'une AVS mais les parents sont dans le déni, et d'autres vivent des situations difficiles qui font qu'ils ont vraiment du mal à se calmer à l'école).
      Je cherche la meilleure organisation pour eux comme pour moi d'où mes questions. En revanche ils se tiennent très bien au coin regroupement ou au moment de la lecture d'albums. Ce sont les ateliers qui sont plus "difficiles" à gérer, ils travaillent mais me sollicitent beaucoup quand je suis occupée avec un groupe.
      En tous cas merci infiniment pour tes réponses et ce blog très riche.

      Posté par mary94, 11.10.14 à 17:15 | | Répondre
  • Bonsoir, je débute cette année en MS et je trouve votre site très intéressant. Est ce possible d'avoir les photos sur les différentes activités svp?
    Je rencontre des difficultés dans la gestion des groupes : dirigé, autonome... Est ce possible de vous contactez par mail pour plus de renseignements svp?

    Posté par Flavie, 22.09.15 à 22:38 | | Répondre
  • Bonjour Flavie,
    Vous trouverez des photos des ateliers de l'après-midi en cliquant sur le tag "Ateliers montessori" sur la colonne de gauche.
    Vous pouvez aussi me contacter "sylviebonneton@free.fr" à bientôt

    Posté par Vivivivivi, 23.09.15 à 13:23 | | Répondre
Nouveau commentaire